Vous avez dit PERMABLITZ? Design, conseils, intervention, et form°…

un DESIGN en Permaculture chez Vous et avec Nous? Si vous désirez à la foi suivre une « Initiation à la Permaculture », et que vous avez un terrain ou un jardin à Montpellier ou pas trop loin – où vous aimeriez faire de la Permaculture, alors c’est surement l’occasion aussi d’organiser un Permablitz (intervention « éclair » permacole) avec vous!
La conception d’un Design est la première action du Permaculteur. Le mot Design nous vient de l’anglais et signifie le dessin/le plan comme pourrait le faire un architecte ou un paysagiste mais il comprend aussi la notion de dessein ou d’objectif; un design est donc une vision à long terme, de mise en relation des éléments en synergie. Chaque élément apporte quelque chose à un ou plusieurs autres éléments du design, le tout constituant un cercle vertueux, comme dans un écosystème.

Interventions proposées par l’association Humus Sapiens:
En y intercalant une « Initiation à la Permaculture » organisée sur 2 jours sur place, l’association vous propose, pour votre terrain, un début de design sur mesure en quatre étapes, appelé Permablitz :
1  – ANALYSE: Un ensemble de questions est posé au particulier,  afin de cerner ses envies, les possibilités, et les limites du terrain ou du projet. Toutes les données utiles sont soigneusement récoltées (pourcentage de pente, ensoleillement, pluviométrie, vent dominant ….)
2  – CONCEPTION: L’équipe de designers se réunit à part et travaille sur le projet, et revient vers le particulier avec des plans et une vision sur le projet à long terme; les plans peuvent être peu ou très détaillés en fonction de la complexité, de la taille, et de l’accord passé avec le particulier. Les plans sont proposés et discutés, ils seront approuvés ou revisités en fonction.
3   – MISE en OEUVRE: Les membres de l’association et les amis du particulier se réunissent pour un ou quelques jours et commencent un chantier sur la propriété. Si le terrain est vaste  une partie du plan seulement sera réalisée, si le jardin est petit, tout peut être réalisé en 1 journée. C’est aussi là l’occasion d’échanger et d’enseigner quelques techniques de permaculture à de nouvelles personnes.
4   – MISE au POINT: Un an après le particulier nous contacte pour faire un bilan de son projet, de ce qui fonctionne et ce qui ne va pas, le design est réajusté en fonction.

Nous suivons donc
La Méthode de Design BOLRADIME :
1ere Etape, l’ANALYSE : But, Observation, Limites, Ressources,
2nde Etape, la CONCEPTION : Analyse, Design,
3eme Etape, la MISE en OEUVRE : Implantation,
4eme Etape, la MISE au POINT : Maintenance, Evaluation

Avant de débuter, nous devons savoir quelles sont vos attentes, mais aussi quelles sont vos potentialités. Aussi il y a quelques questions échangées par mail !!! Ensuite,…

♦ la 1ere Rencontre, l’ANALYSE de la demande et des potentiels, pour pouvoir réaliser une ESQUISSE DU PROJET
se fait autour d’un BrainStorming collectif sur place, puis chacun chez soi fait ses recherches et croquis, pour pouvoir les proposer à la 2nde Etape et rencontre… Nous précisons quels sont Vos BUTs, Nos/vos OBSERVATIONs, Vos LIMITES, Vos RESSOURCES

♦ la 2nde rencontre, la CONCEPTION du projet, pour pouvoir réaliser un DOSSIER de PRECONISATIONS plus en détails et définir les modalités de la prochaine rencontre. Nous nous retrouvons autour de notre ESQUISSE de PROJET, et nous nous rendrons compte si et/ou comment cela peut être réalisé , et aussi se transformer en « PERMABLITZ », ou si padutoussépassa !!!???
ANALYSE: Le projet est il réalisable ? / Ai-je les ressources necessaires ? / Qui peut m’aider ? / Besoin d’infrastructure ? / Définir les liens entre les éléments ? / Quels sont les Besoins de chaque élément ? / Quelle sera la production de chaque élément ?
DESIGN: Préparer l’horaire d’établissement / Choisir les espèces végétales / Où vais-je les trouver (achat, dons) ? / Faire un plan détaillé du projet / Positionner les végétaux présents / Positionner les futurs points d’eau / Définir les zones de plantation / Planifier et imaginer le système.

♦ Et enfin la 3me Rencontre, la MISE en OEUVRE : AUTOUR du VRAI … PERMABLITZ !
C’est là que l’on se retrouve tous pour passer à l’action, et que le début des rêves émerge dans la réalité : on débute là sur 1 journée l’éxécution de travaux à la grelinette, à la pelle et à la fourche-bêche, au rateau, à la brouette, à l’huile de coude, à la tchatche, à l’apéro, au soleil ou sous la pluie…
Travaux que vous poursuivrez certainement, et qui donneront bientôt au lieu les bases de ses qualités en matière de productivité, de plaisir, de couleurs, de verdure, d’efficience « énergétique », de ludique et d’éducatif, … sur le moyen et sur le long terme –IMPLANTATION: Passer du plan à la réalité /  Inviter vos ami(e)s, voisins, famille / Faites en un évènement ! /  Restez flexible /  Ayez du plaisir…

alors YAPUKA… Et alors on aura l’occasion j’espère de fêter cela avec cela même à une occasion prochaine !?

♦ Notre 4me Rencontre l’année d’après, la MISE au POINT, ce sera le temps de
-la MAINTENANCE
-et de l’EVALUATION de ce qu’il reste à faire ou à transformer
Alors, !!!!! Est ce que Ca funk, funktionne ??? / Etes vous satisfait(e) du résultat ? / Est ce que votre analyse était valide ? / Manque t’il quelque chose ? / Avez vous atteint vos buts ? / Qu’est ce qui fonctionne bien ? / Qu’est ce qui ne fonctionne pas ? / Quelle est la suite ?


Et avant de passer au début de la Mise en oeuvre càd au  Permablitz, nous nous accorderons pour trouver 1 WE où s’imprégner vraiment de ce qu’est la Permaculture, ceci dans le cadre d’une Initiation à la Permaculture – sur les lieux même.

Cela permettra à tous de s’aider au mieux – en suivant autant que possible les
3 Principes éthiques de la Permaculture :
• Prendre soin de la terre et du milieu vivant
• Prendre soin de l’Humain et de soi
• Créer l’autosuffisance et même un excédant à redistribuer équitablement.

ainsi qu’en s’imprégnant des
12 Principes de Conception pour un Design (/David Holmgren) :
•Observer et interagir •Collecter et stocker l’énergie •Créer une production •Appliquer l’autorégulation et accepter la rétroaction •Utiliser et valoriser les services et les ressources renouvelables •Ne pas produire de déchets •Partir de la structure d’ensemble pour arriver aux détails •Intégrer plutôt que séparer •Utiliser des solutions de petites échelles et avec patiente •Utiliser et valoriser la diversité •Utiliser les interfaces et valoriser les lisières •Utiliser le changement et y réagir de manière créative

et Quelques autres exemples d’idées à suivre :
•Travailler Avec la nature, plutôt que contre la Nature : Observer, imiter la nature
•Prévoir l’efficacité energétique : Un maximum d’effets pour un minimum d’efforts (en route vers l’entropie).
•La solution est souvent cachée dans le problème : Ainsi on doit pouvoir transformer un déchet ou un problème en ressource
•Rendre le système résilient : La diversité c’est la résilience !
(Bio)Diversifier ! et Concevoir des solutions en utilisant notamment les lisieres…
•Multiplier les éléments remplissant les mêmes fonctions
•Multiplier les Interactions, càd multiplier les fonctions pour chaque élément, et ainsi augmenter les relations fonctionnelles et la résilience du système

•…

Pour plus d’informations sur nos possibles, souhaitables et envisageables, vous pouvez nous contacter par mail ici

Publicités
Cet article a été publié dans nos DESIGNs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s