Mini Mandala potager Mimi pour Jardin de Ville

mardi 5 novembre 2013, par Louiss

c’est chez Mimi à Montpellier !


Les 3 buttes en Mandala réalisées au printemps 2014 (17 mai 2014)

Automne 2013, Acceuil simple et sympatique ; puis Mimi nous explique qu’elle a déjà fait de nombreux essais de légumes dans un carré de 6x6m, mais ça ne pousse pas, à part le romarin. Pourtant la terre semble de bonne qualité, type limoneuse. Le soleil est là, et un grand pin domine la situation… Observations, photos, prises de mesures, puis compléments d’infos pour finir de remplir le questionnaire (!) et discussion autour d’un thé chaud et brioche à l’intérieur ! Oui car l’hivers commence à se faire sentir ; on aimerait tant pouvoir déjà tout planter et même plus pour le printemps !!!

Mais nous attendrons finalement que passe l’hivers, pendant lequel s’élaboreront les dessins et plans à renfort de cartes cadastrales et de photos aériennes, puis de reflexions, et de crobards au bureau.
Sort une 1ere esquisse et proposition globale : un verger-potager en mandala, en 2 cercles concentriques, et plein d’autres idées à soumettre, pour la gestion de l’eau, le choix des plantes à semer et à planter sur les buttes, sur le mur orienté sud-ouest, et autour de la maison, les abris à insectes et à hérisson, la protection des buttes par rapport au chien, et les conseils de permaculteurs éclairés

Mais pour ce Permablitz avec Humus Sapiens, nous ne réaliserons que le 1er cercle composé de 3 buttes, ceci sur 1 ou 2 journées

Nous avons donc réalisé 2 des 3 buttes fin mars 2014

…et la 3me et dernière butte du cercle – milieu mai 2014

et ça pousse déjà ! (17mai2014)

Alors on se retrouve fin juin pour un grand mesclun !…
Et hop !…

1,5Ha à designer chez Gilles P. et sa « Spiruline familiale »

Après tant d’épopées autour du monde de la Spiruline humanitaire (l’aliment le plus ancien du futur), Gilles s’installe enfin sur son terrain familiale près de Pézenas. Retour aux sources? Sauf que de source d’eau il n’y a point, sinon une possibilité de pompage depuis une nappe phréatique sur le terrain adjacent. L’essentiel sera donc surtout, sur ce terrain sec et calcaire, de réussir à coordonner les nouvelles circulations et les activités à venir (1 partie « Vie familiale » + 1 partie « Cours, études, expériences, séminaires, fêtes, autour de la Culture de spiruline la plus bio possible »), tout en conservant l’eau de pluie et les sédiments sur le terrain. Ceci afin d’y faire naitre un jardin d’Eden ne demandant que très peu d’entretien et d’arrosage.

ProjetGillesP.V.1b
Projet en cours d’étude nov.2014

Nous nous sommes par 2 fois rencontrés (Gilles, Agnès, Clement, Louiss) pour discuter des motivations communes, et du projet qu’il pourrait avoir à long terme. Notre 3ème rencontre sera pour la fameuse « Journée Permablitz », qui consiste là, avec nos outils de géomètre, à tracer sur le terrain quelques courbes de niveau, déterminantes de l’implantation des circulations et des travaux à venir (Plantations d’arbres, implantation de Bassins, de swales, etc…). Sans doute aussi planterons nous prochainement quelques arbres ou encore graines d’arbres comme le faisait Paul Moray?

Voici donc une petite liste d’Arbres pour terrain calcaire (Tuf!) plutôt sec:

♦ Arbousier, Akebia quinata (liane), Caraganier (Pois de Sibérie) + Acacia, Abricotier, Amandier, Arbre de Judée, Anthemis, Buddhleia, Cerisier (si eau!), Cormier, Cytise,
♦ Filaire à feuilles étroites + Forsythia, Hibiscus, Jujubier, Lavande, Lilas commun, Micicoulier, Nerbrun, Olivier, Pécanier (carya ovata,illionensis), Pistachier vera + romarin, sainfoin, ste Lucie, sauge, sumac de virginie, tamaris de printemps , Savonnier (Koelreuteria paniculata, Bois de Panama) 10x10m -15°C, thym. tilleul de Hollande..

et en Fleurs: bleuet, coquelicot, mauve, souci, Rosier,

Pour les plantes a feuilles persistantes: le fusain, laurier cerise,pyracantha, troéne

Et Quelques ARBRES FOURRAGERS:
-Feuillage et les jeunes rameaux :  du Frêne, de l’Orme, du Mûrier, du Robinier, du Peuplier, ou de l’Érable sycomore. et l’Albizzia, le Paulownia ou l’Argousier, le Faidherbia et l’Acacia ainsi que  les fruits du Chêne, du Châtaignier (terrain acide!), ou du Févier d’Amérique (attention aux épines!). -les feuilles jeunes du PIN d’ALEP et bien sur le TILLEUL!…

Le site internet de Gilles PLANCHON: http://spirulinasolutions.fr

à la ROUQUETTE des ARCEAUX

Le jardin partagé  « La Rouquette des Arceaux » a été créé et inauguré le 17 mai 2014 par le maire de Montpellier. Un pré aménagement a été organisé par la Mairie avec l’aide des habitants et de diverses structures dont Coloco, et des Plants ont été donnés par les Espaces Verts de Montpellier ainsi que des graines Kokopelli.

Dés le début de son implantation, notre association HmSp a accompagné sur le terrain la réorganisation de cet aménagement en Permaculture, pour plus d’efficacité et de convivialité. Depuis, nous suivont ce projet pas à pas…

Après seulement 4 mois d’existence, et malgré les conditions d’un environnement difficile (Restos du coeur à proximité,…), ce jardin est devenu un élément essentiel dans l’embellissement et la vie du quartier des Arceaux et un lieu de convivialité où nous venons régulièrement cultiver, papoter, récolter, apéroser…!

WP_20150708_03--
Le Jardin partagé de la Rouquette des Arceaux en juillet 2015, avec ses récents canisses

Notre travail de design et réaménagement à l’été puis à l’automne 2014, a consisté à optimiser l’espace pour à la fois faciliter l’arrosage et la gestion des cultures, et avoir un maximum de surface à cultiver dans l’espace imparti, tout en conservant au lieu une esthétique urbaine. Nous avons donc construit avec l’association de « la Rouquette des Arceaux », des allées traversant les parcelles, et par là-même des buttes de 120cm de large.

Cet aménagement en Buttes de 120 de large permet aussi et surtout à chacun de semer et de planter selon les opportunités et envies de chacun pour des récoltes communes! Ainsi ce potager aura toutes les chances de devenir à la fois dense et diversifié, cela pour une résilience et production maximum pour un effort moindre si de plus on paille bien le sol.

Les consignes principales sont alors très simples:

1/ on ne marche pas ni même pose un pieds sur les buttes (pour ne pas tasser la terre),

2/ On n’arrache aucune racine sinon pour les cuisiner (pour que les plantes refassent une 2nde vie et des graines ou encore que leurs racines se compostent naturellement en profondeur). Pas même les racines des poireaux, ceux-ci devant être coupés à la base mais en laissant les racines dans le sol!,

3/On couvre le sol en permanence (pour y conserver au maximum la vie et/ou l’humidité!!! Pour les toutes petites graines, on préfèrera les semer d’abord chez soi…)

4/ Pour le reste, il ne reste plus qu’à chacun de planter et semer à sa convenance entre les plantes existantes, puis de partager les récoltes entre toutes les personnes régulièrement présentes!!! Alors Bonnes récoltes!!!

Une partie de la Recolte du 6 aout 2014
Une partie de la Recolte du 6 aout 2014

Pour prendre contact avec la Rouquette des Arceaux, envoyer un mail à : larouquettedesarceaux at gmail.com

au JARDIN de la REINE

IMG_20140623_162735rcdr-Le Jardin de la Reine dépendait autrefois du proche Jardin du Roi, actuel Jardin des Plantes, aménagé par Richer de Belleval, puis par d’autres (à partir de 1619 jusque fin 18eme). Le Jardin de la Reine était un lieu d’expérimentation pour les botanistes. Et comme le Jardin des Plantes, il possède une « montagne » reconstituée.

Cet espace a été racheté par la Mairie début 2014 et est actuellement en cours d’étude. L’association de Sauvegarde du Jardin de la Reine en est le principal acteur pour une durée déterminée, avec l’accord de la Mairie.

En lieu et place de la partie trouvée déjà en potager et abandonnée depuis peu,  un design permacole a été dessiné et réalisé grâce à notre aide, ceci afin de créer à la fois un espace d’accueil, une activité vivrière, et une animation fédératrice.

En photos, l’évolution de l’Accueil, traité en Permaculture urbaine

La permaculture est une démarche qui s’inscrit dans une vision prospective.
(Re) ferons-nous du Jardin de la Reine un jardin expérimental et conservatoire de variétés de plantes anciennes et rares, à caractère nourricier ou médicinal?
Ce serait là retrouver l’essence même du lieu, tout en l’ouvrant sur l’avenir.
Un clin d’oeil à Richer de Belleval, qui avec sa montagne, apparait peut-être comme un précurseur de la «permaculture».

Nous avons donc déjà largement participé à ce projet, et remercions chaleureusement toutes celles et ceux qui ont participé à l’aventure!… qui n’est pas finie!!!

à SEVE 2014

IMG_20140927_162029-  En tout début d’année, pour ce nouveau Festival des Jardins SEVE à Montpellier en septembre 2014, nous avons fait une proposition de mini Mandala composé de 3 Buttes en Verger-potager permacole, et créé une équipe-projet composée comme demandé de 3 coeurs de métier: 1 Paysagiste permaculteur (Louis HELLOUIN) + 1 Entreprise (Christophe GIACCHERO de Bio&PRO) + 1 Fournisseur (Caroline GARRIGUES des « Plantes associées » ),  à laquelle sont venus au fur et à mesure se joindre d’autres personnes pour former une vraie équipée! (Clément FLEITH qui est l’un des piliers de l’asso  Humus sapiens, la Pépinière DUBOSC et ses Fruitiers rares et anciens,  Agnès ALLART de  Art-Bio et de HmSp, spécialiste du Lombri-compostage, David Philippe qui a fait de superbes plessis et vanneries, et Gilles PLANCHON spécialiste de la Spiruline familiale, et Guntram, adepte d’UBUNTU, scientifique et chimiste, et jardinier permaculteur à ses heures)

Ce Festival des Jardins a été un vrai succès et un vrai plaisir, malgré les conditions difficiles de montage, puis de démontage (le Lez et même la Mosson on débordé ce jour là!)

Pour plus de détails, aller voir le site du Festival SEVE

seveLH2-Nota: si vous êtes interressé(e) par la pergola en bois (à charpente « réciproque », autoportée) pour chez vous, nous contacter ici